« Je m’appelle Cécile Laporte.

J’ai étudié le design, les arts plastiques et la communication à l’école des beaux-arts du Mans, puis à l’isdaT à Toulouse, ainsi qu’à la HAW de Hambourg.

En travaillant avec des matières végétales brutes que je transforme, je conçois des rituels et mets en place des protocoles qui me permettent de fabriquer des images et des objets imprégnés de la mémoire d’une nature primaire et sauvage. 

Ces rituels créatifs sont des refuges. Ils servent à la guérison des corps, à la transmission de paroles et à l’empouvoirement des femmes qui sont invitées à y participer.

En expérimentant la décroissance, notamment par l’emploi de techniques et matériaux pauvres, je produis des forme qui vont à l’essentiel : Une image enfouie dans une feuille d’arbre, un papier coloré, une fleur séchée… « 

Suivez moi sur les réseaux sociaux