Travaux

Women Skins (2020)

Performance – action

La fabrication de peau réparatrice (à base de papier trempé dans des bains de teinture végétale) naît de la rencontre entre l’artiste et des femmes victimes de violences. L’action symbolique réalisée au cours de cette rencontre et de ce process singulier permettant la création de couleurs permet le partage d’un témoignage dans un espace sécurisé (« safe space ») dans lequel la parole est libérée et mise en valeur à travers le geste artistique qu’elle nourrit.

Année de sècheresse III (2020)

Herbier accordéon, format 25x20x5cm. Couvertures en chêne massif travaillées à l’atelier, reliure et fleurs séchées cousues à la main. Textes manuscrits au feutre bleu.

Année de sècheresse I et II (2020)

Fleurs séchées encadrées et feutre fluo, format 60x40cm.
J’ai cueilli ces végétaux (comme des souvenirs?) dans la campagne jurassienne qui m’a vue grandir, les slogans sont inspirés de l’ouvrage Tout peut changer de Naomi Klein.

« Présenter la lutte contre le changement climatique comme un moyen de protéger un mode de vie fondé sur la promesse d’une croissance infinie est indéfendable. »

« Le changement climatique fait voler en éclats l’échafaudage idéologique sur lequel repose le conservatisme contemporain. »

Intimacy (2020)

Édition noir et blanc, tirée à 10 exemplaires. Format A4. 32 pages reliées par des points métalliques qu’on peut retirer pour défaire l’édition et reconstituer la photographie morcelée qu’elle contient.

Les Chiffons, 151 dessins pour 151 féminicides. (2019)

Série de 151 dessins à l’encre de Chine format 148×210. Cette série est le fruit d’une veille médiatique sur l’annonce des féminicides survenus en France au cours de l’année 2019.

Le capitalisme du désastre (2018)

Série de sérigraphies en deux couleurs sur papier et textile, formats variés. Slogans inspirés par l’ouvrage tout peut changer de Naomi Klein.